Un « bô » fougerollais / A « bô » bottle from Eastern France

Et voici ce qui me semble correspondre aux descriptions fragmentaires du « bô » fougerollais que je donnais il y a quelque temps déjà dans un post précédent : https://bouteillesanciennes.net/2015/04/26/le-bo-fougerollais-the-bo-an-uncommon-bottle-from-eastern-france/

Here is a bottle which seems to correspond to the fragmentary descriptions of the « bô » kirsch bottle from Eastern France that I gave some time ago in a previous post: https://bouteillesanciennes.net/2015/04/26/le-bo-fougerollais-the -bo-an-uncommon-bottle-from-eastern-france /

Cette bouteille de 27cm de hauteur est soufflée en verre ambré, légère (394 grammes) et avec un col haut et fin. La bague de col est appliquée assez bas sur le col et la piqûre porte une cicatrice coupante, de forme circulaire (« disc pontil »). Le fût est parcouru de faisceaux de toutes petites bulles qui dessinent des ondulations laiteuses et présente des plis de tassement (?).

This 27cm high bottle is blown of amber glass, light-weighted (394 grams) and with a tall and thin neck. The string rim is applied low on the neck and the push-up displays a disc pontil scar. The body displays bundles of tiny bubbles which appear as milky undulations and it presents oblique folds possibly resulting from sagging (?).

 

 

Il est difficile de dater ces bouteilles régionales qui ne s’inscrivent pas dans les évolutions que l’on peut observer dans les grands bassins de production (Avesnois, Bordelais). Toutefois, compte tenu des caractéristiques assez « primitives » de cette bouteille, je la verrais volontiers fin 18ème ou début 19ème – ce qui colle assez bien avec les informations que l’on retrouve sur internet : un type de bouteilles « soufflé à la fin du 18ème siècle par les maîtres-verriers de la forêt de Darney (Vosges). » En 1802, la verrerie du Tolloy est connue pour souffler du « verre noir et bonbonnes » spécifiquement « pour le kirsch » (Rodier, 1909, à télécharger dans la section bibliographie).

It is difficult to date these regional bottles which do not fit in the evolution patterns observed in the major production basins (Avesnois, Bordeaux). However, given the fairly « primitive » features of this bottle, I would date it from the late 18thC or early 19thC. This would match with the information found on the internet: a type of bottles “blown at the end of the 18thC by the glassmakers of the Darney Forest (Vosges region)”. In 1802, the Tolloy glasshouse was known for blowing « black glass and demijohns” specifically “for kirsch » (Rodier, 1909, downloadable in the reference section).

One comment on “Un « bô » fougerollais / A « bô » bottle from Eastern France

  1. J’aime beaucoup ce type de bouteille avec son col haut et sa couleur ambrée, cela lui donne une belle élégance, même si à l’époque le plus important était plus le contenu que le contenant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s