Trois bourguignonnes primitives (1) / Three early bourgogne bottles (1)

Voici trois bourguignonnes ou champenoises d’un type relativement primitif, issues d’un lot provenant du Nord de la France (région d’Avesnes) et comprenant essentiellement des bouteilles à champagne et des bourguignonnes. Je poursuivrai dans les semaines à venir l’examen de cette intéressante série de bourguignonnes, dans laquelle je distingue à ce stade 6 types différents. J’utilise ci-dessous le mot « bourguignonne » tout en sachant qu’à cette époque champenoises et bourguignonnes sont indistinguables. Ce n’est que dans la 2ème moitié du 19ème siècle que les champenoises deviendront des bouteilles « fortes », très lourdes et avec un col renforcé.

P1040710

Here are three relatively early Bourgogne (‘bourguignonne’ in French) or Champagne bottles that are part of a bottle lot found in Northern France (Avesnes area), comprising mostly Champagne and Bourgogne bottles. Let us remind (1) that the shape of the ‘bourguignonne’ differs from the ‘bordelaise’ (for Bordeaux wine) by its low shoulder and high conical neck, and (2) that early Bourgogne and Champagne bottles cannot be distinguished easily. Later on, in the 2nd half of the 19thC, Champagne bottles were easiliy recognized, as they were considerably stronger and heavier than their Bourgogne counterparts. I will investigate these Bourgogne bottles in more details in forthcoming posts.

La bouteille de type 1 est une bourguignonne de forme classique, en verre vert transparent, avec une bague biconique placée assez bas sur le col et une cicatrice de canne à la piqûre (ou cul) ; certaines bouteilles de cette série ont une cicatrice bleuie (graisse de verre) à la piqûre. Le fût cylindrique est fripé et présente un léger tassement à la base.

Type 1 bottle is a typical Bourgogne-shaped bottle in translucent green glass, with a low bi-conical string rim and a blowpipe pontil scar (some of the bottles in this series have glassgall to the scar). The cylindrical body is somewhat crumpled and has a slightly saggy base.

La bouteille de type 2 est également une bourguignonne de forme assez typique, dans un verre fort sombre, brun ambré. La bague de col est de forme annulaire et la cicatrice de la canne est enfoncée dans une piqûre profonde. Le fût est fripé mais sans le tassement du type 1.

Type 2 bottle is also a typical Bourgogne-shaped bottle in dark amber-coloured glass, with a ring-shaped string rim and a blowpipe pontil scar in a deep kick-up. The cylindrical body is somewhat crumpled and the base is not saggy, contrary to type 1.

Le type 3 est une bourguignonne un peu plus atypique, haute et fine, en verre olive ambré, avec une bague de col basse, irrégulière et boudinée et une piqûre nue (pontil « nu », bare pontil, des Anglo-saxons) avec des résidus d’une substance anti-adhésive non identifiée (graphite?) recouvrant le pontil. Le fût cylindrique est relativement lisse, avec des lignes de tassement concentriques nettes et clairement visibles.

Type 3 bottle is a slightly less typical, tall, Bourgogne-shaped bottle in amber green glass, with a low irregular wavy string rim. It has a bare pontil push-up with some unidentified residual material (graphite?) initially coating the pontil rod. The cylindrical body is relatively even, with clearly marked concentric sag lines, common to most bottles in this series.

Une caractéristique commune aux trois types décrits est que le fût n’est pas de forme tronconique inverse, comme sur de nombreuses bouteilles françaises du 18ème : champenoises primitives, pots de fleur normands, frontignanes fin 18ème. L’âge de ces bourguignonnes n’est pas facile à déterminer, par manque de matériel de comparaison. Toutefois, je proposerais à ce stade un âge fin 18ème pour les types 1 et 2 et un âge vers 1800 ou début 19ème pour le type 3.

A common feature to the 3 types above is that the body is not flowerpot-shaped, as with many early French bottles including early champagne, classical mid-18thC flowerpots from Normandy, and up to the late-18thC ‘frontignane’. The age of these bottles is not easily determined, due to a lack of comparable well-dated material. However I would propose a late 18thC age for types 1 and 2, and a c. 1800 or early 19thC age for type 3.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s