Une bouteille d’absinthe « Retour des Indes »

Une fois n’est pas coutume, voici la description d’une bouteille « récente » (pour ce blog …), de la fin du 19ème siècle!

Il s’agit d’une bouteille d’absinthe (vide, déplorent les amateurs!) trouvée dans le bar de ce qui est devenu l’hôtel Bhairon Vilas à Bikaner (Rajasthan, Inde). Initialement, ce bâtiment était la résidence du premier ministre du maharaja – qui avait manifestement le goût des bonnes bouteilles (voir mon post précédent)!

Cette bouteille est datée avec précision par Marc Thuillier de 1884 à 1889, grâce à son étiquette -> voir https://www.facebook.com/groups/absintheoriginals/?fref=ts

Et techniquement, son intérêt principal est qu’elle est fabriquée avec un moule dit « en 3 pièces »:

Illustration of a three-piece mold; click to enlarge.

 

 

 

 

 

Source de l’illu: http://www.sha.org/bottle/body.htm

Les marques de ce procédé de fabrication sont clairement visibles sur les clichés ci-dessous:

La pièce arrière du haut de la bouteille porte le nom de la distillerie « Cusenier », en relief; la partie avant un cercle ouvert vers le haut, également en relief, permettant le placement de la pastille rouge de la distillerie, au dessus de l’étiquette. Verre légèrement bleuté. Hauteur totale de la bouteille: 30 cm. Base plate, garnie de 2 séries de 4 petits ergots servant probablement au maintien et à l’immobilisation de la partie basse de la bouteille.

P1020287

Ce type de moule est bien connu et souvent utilisé dans les pays anglo-saxons, où il a été inventé dans les années 1820 (procédé Henry Ricketts, Bristol). Il semble que son utilisation aux États-Unis s’arrête dans les années 1880 (Schunk, 2008, voir biblio). À ma connaissance, l’usage de ce type de moule n’a jamais été très systématique en France …

A noter que cette forme de bouteille est plus fréquente sans les marques du moule 3 pièces et qu’elle a servi à contenir d’autres boissons spiritueuses que l’absinthe (de la chartreuse, notamment).

2 comments on “Une bouteille d’absinthe « Retour des Indes »

  1. Même en vacances tu ne décroche pas (passion quand tu nous tiens!). Je possède une bouteille identique, et tu m’apprend qu’elle contenait de l’absinthe, la fameuse fée verte de nos grands parents, encore pour moi une bouteille identifiée, je me demandais aussi à quoi pouvait servir la pastille avant le goulot, tes photos me donne la réponse à mettre le cachet de cire, et bien grâce à ton blog la bouteille CUSENIER d’Absinthe n’a plus de secret.

  2. Faux cachet de cire ici, c’est du papier épais en fait … ces bouteilles pouvaient aussi contenir d’autres types d’alcool, notamment de la crème de cassis (de la même marque) ou de la chartreuse. En fait, pour l’absinthe c’est une bouteille relativement atypique, parce que la bouteille d’absinthe « standard » est verte, de type bordelaise, avec un vrai cachet de verre (par ex. les pernod fils ou les mugnier).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s