Trio de bouteilles belges

Focus sur trois bouteilles belges et leurs caractéristiques:

P1010070

La bouteille de gauche est de forme maillet (« mallet« ), à fût bas et long col (hauteur totale/hauteur de fût = 24,5cm/8,5cm = 2,9) et soufflée de manière nettement « artisanale », fortement penchée. Base du fût tassée sur elle-même, marque annulaire du pontil (« disc pontil« ) à la piqûre, fine bague de col annulaire et – chose fréquente sur les bouteilles belges – verre (vert olive) à vagues ondulantes, dont certaines colorées en bleu par la graisse de verre (Na2SO4, sulfate de sodium; voir d’autres photos dans la rubrique « Photos! »):

 

La bouteille centrale est encore de forme maillet, à fût bas et long col. Toutefois, le rapport hauteur totale/hauteur de fût diminue nettement par rapport à la bouteille précédente: 24,5cm/10,5cm = 2,3. La bouteille est plus droite, avec la base du fût toujours un peu tassée sur elle-même. La piqûre est très profonde, d’une dizaine de centimètres et « nue », avec un reste de paraison de verre (« glass tipped pontil« ). Fine bague de col annulaire, assez basse sur le col et  verre ambré à vagues ondulantes :

 

Enfin, la bouteille de droite est toujours de forme maillet, mais à fût plus haut. Le rapport hauteur totale/hauteur de fût diminue encore par rapport aux bouteilles précédentes: 25,5cm/12cm = 2,1. La bouteille est droite, assez régulière (quoique légèrement penchée) et avec la base du fût plus faiblement tassée sur elle-même. Le piqûre est moins profonde (env. 8cm), avec une marque annulaire et un reste de paraison de verre mais aussi un élément solide de groisil. Fine bague de col annulaire et  verre olive sombre sans vagues:

Ces trois bouteilles sont typiquement belges, par leur forme, leur bague de col et leurs culs. Elles sont postérieures aux oignons, typiques du début du 18ème et marquent une évolution progressive vers la bouteille droite, parfois appelée liégeoise. De gauche à droite (sur la 1ère photo ci-dessus), elles doivent s’étager entre le milieu et la fin du 18ème siècle. Au cours de cette évolution, le rapport hauteur totale sur hauteur du fût diminue, comme pour les bouteilles françaises. La dernière bouteille, la plus récente, se distingue par une fabrication qui semble plus normalisée et régulière, traduisant peut-être une production plus industrielle que les deux premières.  Le verre de cette dernière bouteille est également le plus sombre des trois.

6 comments on “Trio de bouteilles belges

  1. Très belles bouteilles, pour quel vins étaient elles utilisés ?, la piqûre de celle du milieu est effectivement très importante, quelle est ça contenance ?

    • Je suis incapable de répondre avec certitude à la première question: en général, les Belges achètent surtout du vin français et donc ces bouteilles devaient surtout contenir du Bordeaux ou du Bourgogne. Une anecdote: il y a quelques années, j’ai acheté des bouteilles à des particuliers qui, dans la province de Liège, mettaient toujours eux-mêmes en bouteille des grands vins de Bourgogne dans des bouteilles liégeoises du même type que celles de ce post et dont certaines dataient du tout début du 19ème! Il faut dire que leur cave elle-même était installée dans les fondations d’une tour qui devait remonter au 15ème ou 16ème siècle … Contenance de la deuxième bouteille: 73cl environ, somme toute plus qu’il n’y paraîtrait!

  2. Merci Thierry pour ces réponses 73 cl je pensais effectivement moins. Donc ces bouteilles Belges n’étaient pas livré à un producteur, mais servaient à mettre en bouteille le vin livré en barrique. La première bouteille est effectivement artisanale et n’a certainement pas été soufflée dans un moule.
    J’ai lu récemment un très bon livre que vous connaissez peut être, je me permet de vous donner le titre « La Bouteille de Vin » histoire d’une révolution de Jean Robert PITTE, qui raconte la naissance des bouteilles de verre en Angleterre, qui eux aussi recevant le vin de France en barrique désirent le mettre en bouteille.

    • Merci Adam, je l’ai lu aussi et je suis un peu moins élogieux (lien vers mon commentaire sur amazon dans la rubrique biblio), peut-être parce que j’attends beaucoup (trop?) de ce type de livre … j’aurais aimé quelque chose de beaucoup plus systématique! Ce doit être mon petit côté belge râleur 😉

    • L’idée doit bien traîner quelque part, dans un coin de ma tête 😉 mais le temps et la quantité de données nouvelles, solidement étayées, manquent encore. Merci pour la suggestion, qui donne envie de « s’y coller »!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s