1808, nouvelles normes, bouteilles déclassées!

Le premier Empire s’est caractérisé par une volonté de normalisation des codes, poids et mesures … qui n’a pas épargné les bouteilles!

Voici un texte daté de 1808, signé par Alexandre Arman, alors probablement conseiller municipal du Vigan, qui porte les avis suivants:

« 1. les anciennes mesures en verre telles que bouteilles, pintes et feuillettes doivent être remplacées par les mesures aussi en verre de la nouvelle fabrication contenant un litre et un demi-litre.

2. Toutes mesures en verre ou autres qui ne seraient pas fabriquées pour la contenance du demi-litre, du litre ou du double litre trouvées chez les aubergistes, cabaretiers et particuliers vendant du vin en détail seront saisies et portées à la sous-préfecture. »

LeVigan_protected

Le ton est volontaire et le document nous apprend que les nouvelles bouteilles étaient d’une contenance d’un demi-litre, d’un litre ou d’un double-litre. Mais ce genre d’avis a-t-il réellement été suivi d’effets?

On peut en douter … les bouteilles « à remplacer » de l’époque devaient notamment être des frontignanes d’un type assez proche de la bouteille de gauche sur le cliché ci-dessous:

P1010062

P1030991

Il faudra pourtant attendra les années 1820-30 environ pour voir apparaître des bouteilles marquées d’un sceau « litre » (à droite sur le cliché ci-dessus, puis détail du sceau) … et qui d’ailleurs, tout compte fait, ne contenaient que … 93 cl, soit le contenu exact de l’ancienne pinte de Paris, d’après l’édit royal de 1735!

Le texte de loi de  l’arrêté du 13 brumaire an IX (4 novembre 1800) précise: « le système décimal des poids et mesures sera définitivement mis à exécution pour toute la République, à compter du 1er vendémiaire an X (23 septembre 1801). »

Malheureusement, le texte se poursuit: «  (…) pour faciliter cette exécution, les dénominations données aux poids et mesures pourront dans les actes publics, comme dans les usages habituels, être traduites par les noms français qui suivent…» – et précise que le litre pouvait encore s’appeler … la pinte!

D’où sans doute, vers 1820, des bouteilles « litre » d’une contenance d’une … pinte de 93cl, à la mode de 1735!

2 comments on “1808, nouvelles normes, bouteilles déclassées!

  1. Je possède une de ces bouteilles marqué ITRE, il manque le L, qui en fait a une contenance de 82 cl, bien loin du litre indiqué, et une dizaine de cl de moins que la pinte de 93 cl.

  2. 82 cl … en effet là, on est très loin du compte! La répression des fraudes avait (déjà) fort à faire … je me demande si la véritable normalisation n’est pas venue, tout simplement, avec l’industrialisation et la fabrication de bouteilles soufflées/moulées ou carrément moulées à 100%. Une bouteille soufflée reste une bouteille artisanale …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s